Thierry CABOT

"Ah ! Ne savons-nous pas que tout se décompose,
Que l'aube court déjà, tremblante, vers le soir,
Que nous ne respirons jamais la même rose,
Que tout succède à tout et se fond dans le noir ?"

Sur le site, textes extraits de l'ouvrage poétique intitulé "La blessure des mots" de Thierry Cabot dont une bonne partie est en soutien à Paul Guth.

()