ACTUALITES
A LA UNE SUR CETTE PAGE

A propos

Le Portail du Livre a choisi de vous présenter des publications non pas en fonction des ouvrages hypermédiatisés mais en lien avec l'actualité ou les faits de société. Ou pour vous permettre de découvrir des auteurs moins connus qui gagnent à le devenir.

Il est bon de revenir sur des publications passées et c'est le choix que nous avons fait avec le roman Le pire est avenir, rien ne nous survivra de Maïa Mazaurette, présenté ainsi : "Les jeunes ont osé briser le plus délicieux des tabous : tuer les vieux. Tous les vieux". Le récent malaise dans les établissements pour personnes âgées interroge.

Par ailleurs, à l'approche du printemps, un peu plus de légèreté s'imposait. L'érotisme est de rigueur.




. Sexe et gastronomie

Existe t-il des orgasmes masculins féminisés ? Jacques Guyonnet nous dit tout.

. Faut-il tuer les vieux ?

Pour comprendre comment nous sommes passés de la gérontocratie (le pouvoir aux mains des vieux) au gérontocide (l'assassinat des vieux) il faut revenir quelques années en arrière.

. Jeux érotiques

Rosie est une belle jeune fille de vingt-et-un ans que rien ne prédestinait à vivre la plus intense histoire érotique-fantastique de tous les temps.

INTERNET NOUVELLE ENCYCLOPEDIE DES ECRIVAINS


Vous écrivez ? Présentez vous-même votre site ou votre livre (livre papier, livre numérique, publié ou non, site ou blog littéraire...etc) dans Internet la Nouvelle Encyclopédie des Ecrivains (INEE)








Derniers inscrits

A la une


Sexe et gastronomie

"L’orgasme masculin est un peak brutal. On le nomme la petite mort. Existe-t-il des orgasmes masculins féminisés? Lents et délicieux où le mâle a le temps de sentir son merveilleux écoulement? Je ne sais pas. Ce serait bien, un orgasme féminisé."

L'écrivain suisse Jacques Guyonnet, dont on ne compte plus le nombre de publications étonnantes et détonantes, nous revient avec Mabelle, la mort et la fondue moitié-moitié aux éditions Margelle. Un livre aussi fou que ses précédentes publications, tournant autour de la fondue, d'une fusion de vacherin et de gruyère, d'une rencontre entre un homme et une femme autour d'un plat qui semble inaccessible. Le tout épicé de l'écriture très inventive de l'auteur, qui continuer à jouer de la langue française avec maestria.

Le site de l'auteur permettra de découvrir toutes ses publications et notamment les couvertures de ses livres où l'érotisme est très présent. 

Le livre est entièrement et gratuitement disponible en version pdf via le lien indiqué.



Faut-il tuer les vieux ?
Qu'est-ce qu'un vieux ? Professionnellement, le vieux est celui qui a atteint l'âge de l'obsolescence, à savoir 50 ans. Socialement, c'est le baby-boomer nanti des 30 glorieuses. Humainement, c'est le rebut de l'ancien hospice devenu Ephad.

Pour comprendre comment nous sommes passés de la gérontocratie (le pouvoir aux mains des vieux) au gérontocide (l'assassinat des vieux) il faut revenir quelques années en arrière et ouvrir le roman Le pire est avenir, rien ne nous survivra de Maïa Mazaurette, présenté ainsi : "Les jeunes ont osé briser le plus délicieux des tabous : tuer les vieux. Tous les vieux". Un conflit de génération pur et dur contre les baby-boomers en quête d'éternelle jeunesse, mais incapables de laisser la place aux jeunes, des jeunes qui n'ont d'autre possibilité de job que de s'occuper des vieux pour un salaire misérable.
Alors, faut-il tuer les vieux ?
Ce livre peut aider à comprendre notre époque contemporaine, où la fiction est devenue réalité, où les vieux sont devenus encombrants. Car le roman a reçu le prix Imaginales des lycéens en 2010, et en 2018 les lycéens en question ont bien grandi, et probablement investi des lieux de pouvoirs pour certains.



Jeux érotiques

"Je m'appelle Rosie Clarke, j'ai vingt et un ans, et ceci est l'histoire vraie de mon éducation sentimentale, ou plutôt de mon initiation aux jeux de l'amour. J'ai décidé de l'écrire parce qu'elle est très atypique, que j'ai vécu des choses incroyables, bizarres, voire extraordinaires, et que j'ai eu des expériences formidablement sensuelles qu'il serait dommage que je garde pour moi seule."
Et ceci est… une plongée salutaire dans l'érotisme à partir du roman Il suffira d'un battement d'elle de Serge Boisse.

Rosie est une belle jeune fille de vingt-et-un ans que rien ne prédestinait à vivre la plus intense histoire érotique-fantastique de tous les temps. Rien, sauf son amitié avec Lise, sa très délurée amie d'enfance, et surtout sa rencontre avec Julien et Marie, un couple étrange qui lui permettra soudain de comprendre que les émois intenses qu'elle ressent dans tout son corps ont une cause extraordinaire et fantastique : Rosie et Marie ont toutes deux le pouvoir d’échanger leur corps avec celui d’une autre femme… ou d’un homme. Rosie et Marie vont vivre une série d’expériences extraordinairement érotiques qui iront crescendo, un amour passionné, d’une telle intensité qu’elles comprendront finalement que leur destin hors du commun ne pouvait qu’être prédestiné.

Sur le site de Serge Boisse, ingénieur de l'aviation civile, intitulé "Journal d'un terrien", on pourra naviguer à travers le thème des arts, sciences, technologie, humour, société, écologie, et même extra-terrestres !



L'écriture inclusive... ou l'art de brasser du vent

Accorder en genre les noms de fonctions, grades, métiers. Le président a sa présidente, le directeur a sa directrice, l'intervenant a son intervenante. Jusque là rien de neuf sous la comète. Il restait à transformer le pompier en pompière, le médecin en médecine, l'auteur en autrice... et là ça commence à faire mal aux oreilles. Au mieux un auteur est devenu au fil des ans une auteure et celles qui ne souhaitaient pas en devenir une avaient l'option poétesse, romancière, essayiste...etc. De même, mettre un point-milieu là où l'on mettait une parenthèse n'a rien d'original : les candidat.e.s au lieu des candidat(e)s. Quant aux droits de l'homme, inscrits dans la Constitution, on peut certes les transformer en droits de l'animal humain pour que les hommes et les femmes ne s'étripent plus. Revers de l'écriture inclusive qui veut féminiser la grammaire au nom de l'égalité des sexes, il faudrait également intégrer la masculinisation de certaines professions exercées par des hommes, tel le métier de sage-femme. Autant dire qu'il s'agirait d'une grande refonte de la langue française qui, de toute manière, ne défendrait en rien la cause des femmes. N'y aurait-il pas meilleur combat féministe, comme de s'intéresser à ces femmes SDF, dormant dans la rue au milieu de tous les dangers, et dont le nombre a bondi de 60 % en 10 ans ?
Pour ceux qui ne cessent de s'attaquer à la langue française faute de la maîtriser, on ne saurait que trop conseiller un ouvrage utilisé par des générations d'élèves et de nombreux adultes dans tous les pays de la Francophonie, Le petit Grévisse, guide pratique des difficultés de la grammaire française.





Sous les jupes des filles, version François Brooks

Si les femmes marchaient sur les mains, cul nu -la jupe voilant le visage- on comprendrait que Voltaire a tout dit sur l'amour. TOUT DIT ? Non, tout DEVOILE ! L'amour est dans le désir ; il faut voiler l'objet du désir pour que la convoitise opère. (Extrait de Cogitations de François Brooks)

On ne se lassera jamais d'admirer le travail titanesque de François Brooks en visitant son site consacré à la philosophie. Et pour cause, en faire le tour complet requiert des heures de rêve et d'évasion. Philo5 comporte des cours de philo ; une liste exhaustive de philosophes (dont quelques noms surprendront, voire choqueront) avec leur texte fondateur, une lecture audio ou une vidéo pour certains ; des citations d'auteurs classiques ou contemporains ; une rubrique lire et s'attendrir dont la visite est indipensable ; un apprentissage à penser par soi-même en 10 leçons. Le site, qui sévit depuis l'an 2000 comporte une multitude d'outils utiles autant aux scolaires ou étudiants, qu'à tous ceux qui sont intéressés par un peu de bien-être dans un univers devenu verbalement très violent.

Les ouvrages Cogitations, Méditations publiques, Incontinence intellectuelle, Je pense, donc j'écris, féminisme-masculinisme sont disponibles sur le site de l'auteur.





HOMMES - FEMMES : mode d'emploi

Quand un homme et une femme décident de faire leur vie ensemble, ils espèrent en général des années de bonheur. Alors pourquoi tant de séparations ? Que faire pour vivre heureux, à deux, longtemps ?

Mieux se connaître pour mieux s'aimer.

Mars et Vénus n'ont pas le même langage, pas la même façon de réagir. Pourquoi dit-elle qu'elle n'a rien à se mettre alors que sa penderie est pleine . Pourquoi en sortant pour aller travailler, enjambe t-il le sac-poubelle au lieu de le porter dans le vide-ordures ? Mars veut qu'on le complimente sur ses compétences, Vénus préfère les petites attentions. Or chacun des deux donne à l'autre ce qu'il aimerait recevoir, lui ! Grave erreur... Apprendre à raisonner au féminin pour lui et au masculin pour elle éviterait toutes ces petites incompréhensions qui finissent par miner la relation du couple.

Hommes-Femmes : mode d'emploi, de Paul Dewandre, présenté par l'éditeur Michel Lafon comme un livre utile et réjouissant, est un guide salvateur pour contrecarrer l'hystérie des réseaux sociaux qui, jour après jour, polluent un peu plus les relations hommes/femmes.




Apprendre à lire... à l'ancienne

Après des années d'apprentissage de la lecture globale ou mixte, qui a produit des générations de cancres ne sachant ni lire ni écrire à leur entrée en 6e, la méthode syllabique fait son grand retour. Mais durant ces dernières années, elle a été utilisée par de nombreux parents, soucieux de donner les meilleures chances scolaires à leurs enfants avant leur entrée en classe de CP. Ce grâce à un livre publié en 1977 et qui n'a jamais cessé d'être réédité. Je saurai lire vite… et bien, méthode de lecture pour le cours préparatoire, publié par Hatier-Lavauzelle, a été conçue par une directrice d'école primaire (A. Décatoire) et une institutrice (N. Tenoux) autour du conte de Blanche-Neige. Très richement illustré, le livre propose une méthode simple qui garantit l'acquisition de la lecture, et de l'écriture, sans être rébarbative puisque tournée autour d'une histoire… et d'un moment de partage parent-enfant loin des écrans. Si ce livre se vend encore sur internet 40 ans après sa première publication, sans doute y a t-il une raison.





Pièges de l'expertise médicale


L'expert médical ou médecin conseil, mandaté par une compagnie d'assurance, a pour seul objectif de minorer leurs souffrances pour minorer leur indemnisation. Ces experts médicaux sont rodés pour déstabiliser les victimes, pour les faire douter de leurs maux ou de leur état. Leur arme fatale est de découvrir un  état antérieur. Ainsi, à une victime d'attentats traumatisée par les cadavres qu'elle aura vus autour d'elle, il sera demandé si elle a déjà été traumatisée par certains films vus sur son écran, et si la victime répond positivement il y aura un état antérieur, justifiant la non-indemnisation de ses séquelles. Les expertises médicales mandatées par les compagnies d'assurance sont dégradantes, humiliantes, pour ceux qui les subissent. Ces victimes sont déshabillées, contraintes d'effectuer des gestes ou des mouvements qu'elles ne peuvent pas effectuer, mais il faut les pousser à l'extrême. Il existe bien un code de déontologie de la profession, mais celui-ci n'est pas respecté pour la simple et bonne raison que les experts en question ne sont jamais contrôlés ni sanctionnés. Ils ont le libre arbitre, sur un simple examen médical douteux, de contrarier tous les rapports médicaux. Ces experts médicaux ne servent à rien médicalement et on peut se demander à quand une loi pour les supprimer ou limiter leur activité à une simple consultation du dossier médical. L'excellent ouvrage réquisitoire du Docteur Ann-Marie Bendahan, Indemnisation des accidentés de la route : les pièges de l’expertise médicale, les arnaques des assureurs... et comment les déjouer !  aborde de manière impartiale tous les aspects de l'expertise.



Le développement n'est pas durable

Ecrit par un ingénieur de formation, responsable de l'équipe de développement de WinDev avant de créer sa propre société, Métier développeur, kit de survie est issu de l'expérience d'un chef de projet ayant eu à recruter et à encadrer de jeunes développeurs. Il explique en détail comment se pratique en vrai le métier de développeur, quels sont les outils informatiques utilisés, comment fonctionnent les entreprises, avec leurs contraintes de marché, d'équipes, de délais, de concurrence...

On peut regretter que le kit de survie de Jean-Christophe Arnulfo n'aborde pas le problème de l'usure prématurée des développeurs, qui passent des journée entières derrière un clavier à concevoir des programmes, avec ces fameuses contraintes de délais à devenir fou. Le métier de développeur n'est pas durable. On imagine mal un développeur, à qui on reprochera au fil du temps un déclin de la performance et de la rentabilité, exercer ce métier toute une vie. Maillon essentiel des entreprises du nouveau monde sa survie dépendra de sa capacité à créer le plus rapidement que possible sa propre structure ou à se recycler pour éviter une obsolescence programmée. D'autant que la formation massive de développeurs de tous les niveaux dévalorisera totalement cette profession dans une dizaine d'années.


Une éditrice au Ministère de la Culture

Le Portail du Livre n'a aucun intérêt à passer de la pommade au ministère de la culture. Et pourtant on en avait une grosse envie. La culture française, c'est quoi ?  C'est maîtriser la langue de Molière comme bâiller au Corneille, c'est faire de l'esprit une œuvre comme défendre les œuvres de l'esprit.
Et la ministre de la culture est la mieux placée pour défendre les œuvres de l'esprit. A la tête de la petite maison d'édition provinciale Actes Sud, qui a publié avec courage de grands chefs d'oeuvre, Françoise Nyssen connaît le monde de l'édition. Elle sait ce qu'est la caresse d'un livre, les pages cornées honteusement, les surlignages hésitants, l'offense amoureuse du lecteur au livre papier. Depuis Malraux jamais la voix du livre n'a été aussi bien représentée. La ministre est une femme qui ne fait pas de bruit sur sa personne mais qui est d'une redoutable efficacité quant à son action. Pour preuve une de ses premières initiatives pour stopper une littérature qui part en live, le concept  partir en livre. Alors on applaudit des deux mains. Voilà. Nous voulions simplement rendre à Cléopâtre ce qui lui appartient et encourager Françoise Nyssen à continuer le combat en faveur du livre… qui en a bien besoin.



Thierry Tuborg résiste

Peu connu du grand public, Thierry Tuborg mérite un arrêt sur image. Il est rare qu'un auteur parvienne à publier une dizaine de romans sans soutien médiatique et persiste dans cette voie sans se décourager.
Thierry Tuborg est le petit-fils du détective-écrivain Ashelbé (Henri La Barthe, auteur de Pépé le Moko et Dédée d'Anvers). Il a été le chanteur du groupe Stalag (1978-1982), puis celui de Stalingrad (2004-2008).
Il est l'auteur d'une dizaine de romans dont :Même pas mal !... Journal 1995-2000 (éditions Le Cercle Séborrhéique), La Dune aux chats (éditions Le Cercle Séborrhéique), L’Affaire Sotomayor (éditions du Rocher/Serpent à Plumes), Les Ecrivains en costard-cravate (éditions Le Cercle Séborrhéique), Rock'n'roll Psychose (coédition Kicking Books/Le Cercle Séborrhéique).
Le 12 mai 2012, il reçoit le Prix du Livre de La Grande-Motte 2012, pour Procès d'une fleur de nuit noire (nouvelle version des Ecrivains en costard-cravate), aux éditions Grau-Mots.
Il rédige depuis 1995 son journal intime, qu'il intitule Journal Perso, et qu'il a publié en direct sur son site jusqu'au 26 décembre 2015, date à laquelle il interrompt brutalement cette diffusion pour la remplacer par des recueils annuels "papier".

En 2017 il publie un nouveau roman Les Fantômes du paradis aux Editions Relatives. Un auteur à découvrir si ce n'est déjà fait.





Carole Zalberg: à quand le Goncourt ?

Le Portail du Livre suit la romancière Carole Zalberg depuis… des lustres, si ce n'est ses débuts.
La romancière explore toutes les formes d'écriture : roman, nouvelle, poésie, scénario, théâtre, chansons, chroniques littéraires, spectacle musical.
Elle a participé à divers recueils collectifs. Certains de ses poèmes figurent dans l’anthologie Les jeunes poètes français et francophones, parue chez Jean-Pierre Huguet éditeur en 2004, d’autres dans une anthologie de la poésie française publiée par Jean Orizet au cherche midi en 2004.
Une adaptation de son roman « Feu pour feu » sera programmée au Théâtre de Belleville, à Paris, d’avril à juillet 2017.

Son dernier roman  Je dansais, publié chez grasset, se résume ainsi :
"Marie, treize ans, est enlevée et séquestrée. Tour à tour le ravisseur et la victime racontent : lui ce qu’il croit être de l’amour, elle sa résistance intime, son acharnement à vivre. Avec une poésie et une intensité rares, Carole Zalberg ose confronter des voix que tout semble éloigner, creuser les paradoxes de la réclusion et de la liberté."





ARCHIVES