ACTUALITES
A LA UNE SUR CETTE PAGE

A propos


Le Portail du Livre a choisi de vous présenter des publications non pas en fonction des ouvrages hypermédiatisés mais en lien avec l'actualité ou les faits de société. Ou pour vous permettre de découvrir des auteurs moins connus qui gagnent à le devenir.

2019 :  quand le livre s'éveillera

Il était une fois Solaedit, petite structure éditoriale créée en 2005 et qui a suspendu ses publications qelques années plus tard faute de moyens.
Parmi ses publications Rien que des petits bonheurs, version 2005, de Philippe Lançon, devenu Prix Fémina en 2018 chez Gallimard. Mais pas seulement. Aussi un ouvrage consacré au poète  Alphonse Métérié, auquel Francis Cargo, de l'Académie Goncourt écrivait en 1947: "Attendons à présent qu'un éditeur se décide à publier votre oeuvre en un ou deux volumes: cela viendra, j'en suis certain". Solaedit était là, en 2007.
Nous reviendrons prochainement sur la formidable aventure des éditions Solaedit, initiée par le Portail du Livre.



. Les gilets jaunes du Suisse Jean-Jacques Rousseau :

Guillaume Chenevière nous éclaire sur la face cachée de l'auteur du Contrat Social

. Le Docteur DUF nous croque...

... et c'est un authentique médecin bourguignon.

. Chasse vampirique

"Vous aimez le surnaturel, les créatures de la nuit...et les vérités cachées... Lilia Forever, le roman est fait pour vous !"

. Passion Mangas

"Dessiner la magie c’est très technique !  Il s’agit de représenter quelque chose qui n’existe pas et en plus, il faut que tout le monde comprenne ce que c’est !!!". Caro-Lyn explique comment.


INTERNET NOUVELLE ENCYCLOPEDIE DES ECRIVAINS


Vous écrivez ? Présentez vous-même votre site ou votre livre (livre papier, livre numérique, publié ou non, site ou blog littéraire...etc) dans Internet la Nouvelle Encyclopédie des Ecrivains (INEE)








Derniers inscrits

A la une


Les gilets jaunes du Suisse Jean-Jacques Rousseau

Voilà un ouvrage criant d’actualité, bien qu’il ait été publié en 2012 et qu'il faut utiliser une application "à remonter le temps" pour entrer dans cette actualité. Son auteur, Guillaume Chenevière, nous apprend en premier lieu que les Suisses peuvent se rebeller (Eh oui !). Contre des oligarques préférant les affaires, tandis que le peuple revendique sa souveraineté. Nous sommes au XVIIIe siècle à Genève, ville natale de Jean-Jacques Rousseau lequel influencera une révolution en Suisse en 1792.
Le livre, intitulé Rousseau, une histoire genevoise est émaillé de nombreuses références historiques et d’anecdotes qui aident à une meilleure compréhension de la pensée de JJ Rousseau, un auteur dont on ne connaît que la facette française. Et dresse un parallèle entre  la déclaration genevoise des droits et devoirs de l’homme social et le célèbre Contrat social.

A l’heure où bien des remous traversent les démocraties, on découvrira dans le livre de Guillaume Chenevière ces extraits d’une actualité pregnante :
« L’histoire du XVIIIe genevois illustre d’autre part le fait que les questions du suffrage universel et de la souveraineté populaire ne sont pas reliées, que nous avons tort de confondre la participation du peuple au processus électoral avec l’exercice de la souveraineté, qui signifie un réel contrôle de l’action du gouvernement. C’est l’absence de ce contrôle qui développe à travers le monde le sentiment que le système politique abandonne les citoyens, que le lien se délite, et que la démocratie représentative ne reflète pas l’intérêt général. »

« Rousseau est sans doute le penseur qui a le mieux exprimé les valeurs de la classe moyenne, jusque dans leurs contradictions. Notre époque ne privilégie pas sans risques l’éthique individuelle au détriment de l’éthique communautaire, qui peut se confondre avec l’éthique religieuse. La deuxième partie du Contrat Social mérite d’être relue dans la perspective de la montée du populisme et de l’inquiétude grandissante face à l’islam. »

Homme de théâtre et journaliste Guillaume Chenevière a monté de nombreuses pièces à Genève, dont une sur Jean-Jacques Rousseau. Il a été Directeur de la Télévision suisse romande de 1992 à 2001.





Le Docteur DUF nous croque


Le Docteur Duf aurait-il raté sa vocation ? Passionné de BD depuis sa plus tendre enfance avec de nombreuses publications dans diverses revues dès l’âge de 13 ans, on ne s’étonnera pas que la soutenance de thèse de cet authentique médecin bourguignon ait été orientée sur L’image du médecin dans la BD Franco-belge (avec prix et félicitations du jury).
L’auteur a consacré cinq albums au personnage d’Eugène Héralist, médecin de famille, dont le dernier en date Dites 33 nous a bien divertis.

« Allô ? Docteur ? C’est encore Madame Duglontier ! Faut que je vous dise : depuis qu’on m’a enlevé les animales, ça va pus ! Mon rebouteux est en vacances, alors je viens vers vous ! Faut m’envoyer à l’hôpital de la Pitié-Saleté-Prière ! »

Sur le site de l’auteur, on trouvera de nombreux dessins, une bio/biblio, et une boutique en ligne où on pourra s’offrir et offrir des BD à des tarifs très abordables







Chasse vampirique


« Vous aimez le surnaturel, les créatures de la nuit...et les vérités cachées...Lilia Forever, le roman est fait pour vous ! Biographie fictionnelle ou réalité ? A vous de le découvrir. Entre ténèbres et Lumière, le parcours initiatique d’une vie hors du commun. Celle d’un être émotionnel qui tente de conserver l’équilibre et côtoie la passion parfois destructrice dans sa recherche de douceur et d’attention ! L’harmonie à la croisée des chemins de vie. Celui d’Amvrossi Livius Laromir entremêlé à celui de Lilia Pecsy de Barayan. Une histoire presque intemporelle, insondable et pourtant si présente que l’on pourrait la toucher du doigt...»

C’est dit. « Lilia forever » est le premier tome des « mémoires d’un chasseur », le second s’intitulant « Vie intérieure ». L’action se situe entre vampirisme et faits historiques. Sur le site de Christian Crossman, on trouvera une présentation de ses livres et des citations.
Mais c’est surtout dans les salons du livre que la rencontre avec l’auteur interpelle.... à bon escient.





Passion Mangas


Le site d’une passionnée de Manga, on le sent. Dans la rubrique Génèse d’un Manga Caro-Lyn explique la conception d’un manga avec force illustrations, croquis initiaux et explications :
Le scénario à peu près ficelé, il a fallu passer au story-board, autrement dit au découpage des cases, le premier brouillon. Quand vous lisez un manga de magie, toutes les cases vous semblent logiques, parfois vous avez tendance à critiquer la représentation d’un pouvoir. « Oh, ça aurait pu être plus clair! » En fait, j’ai appris à mes dépens, qu’il vaut mieux se taire !!! Dessiner la magie c’est très technique !  Il s’agit de représenter quelque chose qui n’existe pas et en plus, il faut que tout le monde comprenne ce que c’est !!! 

Gâto, son premier ouvrage, d’adresse plus particulièrement aux enfants. Ont suivi Romiette et Juléo (2013), Pour quelques diamants de plus (2014), master H  (2015) et FAF, Police Criminelle (2016) pour un public adolescent et adulte.





Philippe Lançon : prix fémina 2018

Nous avons eu le plaisir d'apprendre que le prix Fémina 2018 a été décerné à Philippe Lançon pour son livre Le Lambeau paru chez Gallimard.
Un plaisir d'autant plus fort que le jury du Fémina est constitué de femmes.
Après le drame qui a affecté l'auteur, victime de l'attentat de Charlie-Hebdo, nous souhaitons à Philippe Lançon Rien que des petits bonheurs... version 2005.
Et merci à mesdames Bloch-Duno, Garat, Gallois, Jacques, Jordis, Laurens, Ozouf, Salleneve, Savigneau, Thomas, pour leur choix.

Charlie-Hebdo : le témoignage bouleversant d'un rescapé

J'étais maintenant à terre, sur le ventre, les yeux pas encore fermés, quand j'ai entendu le bruit des balles sortir tout à fait de la farce, de l'enfance, du dessin, et se rapprocher du caisson ou du rêve dans lequel je me trouvais. Il n'y avait pas de rafales. Celui qui avançait vers le fond de la pièce et vers moi tirait une balle et disait "Allah Akbar !" Il tirait une autre balle et répétait encore "Allah Akbar !"
Rescapé de l'attentat contre Charlie-Hebdo, Philippe Lançon, écrivain et journaliste, livre un témoignage glaçant dans ce livre où le titre suffit à comprendre : Le lambeau.
No comment.




Marc Archippe : son petit dernier


« Dans la fausse quiétude d’un dimanche soir d’octobre, deux flics discutent de choses sans importance dans le bureau d’un commissariat. Un coup de fil, apparemment sans importance, va déclencher une enquête et faire basculer leur vie durant les dix jours qui vont suivre. C’est le journal local qui vient de téléphoner car un colis, pour le moins étonnant, vient de leur être livré. La nature même de cet envoi comme la succession d’autres aux quatre coins de la ville vont affoler les forces de l’ordre tout autant que les médias et le monde politique national. Le destin personnel du capitaine de police Francis Montana comme sa propre vision de son métier, vont être bousculés par l’affrontement avec cet adversaire invisible. Un adversaire d’une grande intelligence et qui parait connaître Toulon et ses habitants aussi bien que lui. Plus qu’un profil de tueur en série, l’homme semble disposer d’une autre volonté, celle d’envoyer des messages aux forces de l’ordre. C’est la nature et la mise en lumière de ces messages qui pourraient permettre à Montana de mettre un terme à cette affaire. »

Bien qu'il oublie de nous faire un clin d'oeil au passage, on ne peut passer sous silence le huitième roman de Marc ARCHIPPE Montana et chouchouter un auteur qu'on apprécie particulièrement et qui, ici, s'attaque au roman noir. Originaire de Toulon, l'auteur fait de cette ville le personnage principal de son livre. « Le lecteur avisé, pourrait bien y reconnaître son voisin, voire s’y retrouver lui-même. »

A noter sur le site de l'auteur, à visiter absolument, un article consacré aux « dix stratégies de manipulation de masses » de Noam CHOMSKY







Efficacité de l'homéopathie, aucune étude ? Faux

Le médicament homéopathique naît d'une substance active, diluée et rediluée plusieurs fois dans l'eau, au point qu'il est impossible, au final, d'en déceler chimiquement la moindre molécule. Et pourtant, ça marche depuis plus de 200 ans, au grand bonheur de nombreux patients et de médecins convaincus, et au grand désarroi de médecins sceptiques n'ayant d'autre leitmotiv que l'effet placebo. Si aucun biologiste ou chimiste ne peut en expliquer le fonctionnement, c'est parce que le mode d'action de l'homéopathie ne se situe pas au niveau chimique, ni moléculaire.
En 1996, une équipe pluridisciplinaire de chercheurs de haut niveau a percé le secret de l'homéopathie en donnant une explication mathématique et physique, fruit de 10 ans de recherche.
Quatre chercheurs non financés par des laboratoires et motivés par le simple plaisir de la science :
un docteur en médecine, docteur es sciences, biologiste, directeur du laboratoire des radio-isotopes d'un grand hôpital de Lyon ; un mathématicien qui, pour les connaisseurs, a résolu le 23e problème de Hilbert en 1973 ; un économiste qui a donné son nom à une nouvelle statistique appelée contonienne ; un ingénieur des Arts et Métiers, concepteur de logiciels pour l'aéronautique et l'astronautique. Leurs recherches et expérimentations ont abouti à la conclusion suivante, pour simplifier : si la dilution obtenue ne contient aucun principe actif, elle émet cependant un rayonnement bêta mesurable qui donne un fondement physique à la théorie mathématique des hautes dilutions.
Deux ouvrages détaillant la théorie et les expériences menées ont été publiés en 2000. Théorie des hautes dilutions et application au vivant, et Théorie des hautes dilutions et aspects expérimentaux.
Les doutes reviennent de manière récurrentes quant à l'efficacité de l'homéopathie, à présent soutenus par un rapport australien publié en 2015 (dans lequel les experts australiens du Homeopathy Research Institute (HRI) pointent de graves problèmes déontologiques et scientifiques, ainsi que des irrégularités majeures), et contrarié par un autre rapport de 2012 resté dans les tiroirs (“A Systematic Review of the Evidence on the Effectiveness of Homeopathy”)
Décidément Samuel Hahnemann n'a pas fini de s'en retourner dans sa tombe.
Mais il est vrai que si certains guérissent par la simple absorption d'un placebo, c'est-à-dire sans rien, on peut également s'interroger sur l'utilité des médicaments allopathiques.






Bretons toujours



La 13ème édition de Multiples, salon de la petite édition d’artiste aura lieu les 10 et 11 novembre 2018 à Morlaix (Nord-Finistère).

Cet manifestation se déroulera au Pôle Culturel, Le Roudour, à Saint-Martin-des-Champs.

L’occasion de découvrir la richesse et la diversité du multiple d’artiste, avec : 80 artistes et petites maisons d’édition, une large programmation d’expositions, des ateliers découverte, des rencontres thématiques…

En collaboration avec Livre et Lecture en Bretagne et la Bibliothèque Départementale du Finistère.

Découvrez les futurs participants à la 13ème édition de MULTIPLES, salon de la petite édition qui aura lieu les 10 & 11 novembre 2018 à l’espace culturel du Roudour (Saint-Martin-des-Champs).








Ponérologie : késako ?

Le premier manuscrit de Andrew M. Lobaczewski La ponérologie politique : Etude de la genèse du mal, appliqué à des fins politiques a été jeté au feu cinq minutes avant l'arrivée de la police secrète en Pologne communiste. L'ouvrage est une étude clinique d'un régime du Mal, par des hommes de science vivant sous un régime répressif. L'auteur analyse et dénonce la « pathocratie », mode de gouvernance « où une petite minorité pathologique prend le contrôle à la place d’une société de gens normaux ».

« La pathocratie trouvera toujours une réponse positive dans un pays indépendant contaminé par un état avancé d’hystéricisation, ou dans lequel une caste privilégiée peu nombreuse opprime et exploite les autres citoyens, les gardant ignorants et attardés ; tous ceux qui sont désireux de guérir le monde peuvent être pourchassés, et leur droit moral d’agir peut être mis en question. Le mal dans le monde constitue un continuum : une espèce ouvre la porte à une autre espèce, toutes essences qualitatives et slogans idéologiques confondus. (..) Pendant les temps heureux de paix et d’injustice sociale, les enfants des classes privilégiées apprennent à chasser de leur champ de conscience tous les concepts inconfortables qui suggèrent qu’eux-mêmes et leurs parents tirent profit de l’injustice. Les jeunes apprennent à dénigrer les valeurs morales et mentales de toute personne dont ils exploitent le travail. Les jeunes esprits ingèrent ainsi des habitudes d’inconsciente sélection et substitution de données, ce qui permet une économie de conversion hystérique du raisonnement. Ils grandissent et deviennent des adultes hystériques à des degrés divers qui, par les moyens décrits plus haut, transmettent leur hystérie à la génération suivante, qui développe ensuite ces caractéristiques à un degré plus élevé. Les modèles d’hystérie de l’expérience et du comportement s’étoffent et s’étendent vers le bas à partir des classes privilégiées, jusqu’à franchir les limites du premier critère de ponérologie »




Sexe et gastronomie

"L’orgasme masculin est un peak brutal. On le nomme la petite mort. Existe-t-il des orgasmes masculins féminisés? Lents et délicieux où le mâle a le temps de sentir son merveilleux écoulement? Je ne sais pas. Ce serait bien, un orgasme féminisé."

L'écrivain suisse Jacques Guyonnet, dont on ne compte plus le nombre de publications étonnantes et détonantes, nous revient avec Mabelle, la mort et la fondue moitié-moitié aux éditions Margelle. Un livre aussi fou que ses précédentes publications, tournant autour de la fondue, d'une fusion de vacherin et de gruyère, d'une rencontre entre un homme et une femme autour d'un plat qui semble inaccessible. Le tout épicé de l'écriture très inventive de l'auteur, qui continuer à jouer de la langue française avec maestria.

Le site de l'auteur permettra de découvrir toutes ses publications et notamment les couvertures de ses livres où l'érotisme est très présent. 

Le livre est entièrement et gratuitement disponible en version pdf via le lien indiqué.





Petit tour dans l'espace : site pour écrivains

"Il nous manquait des sites qui nous parlaient à nous, apprentis écrivains, galériens du milieu éditorial franco-français. Des supports, il y en a, mais aucun ne nous convenait.
Chacun de nous partageait son expérience et dispensait des conseils sur son propre blog. Suite à un commentaire innocent chez l’un de nous, l’idée nous est venue de créer un espace de partage. C’est ainsi que le 1er novembre 2012, non contents d’avoir du travail et des projets qui atteignent le plafond, nous avons lancé [Espaces Comprises].
Pourquoi ce nom ? (et ne cherchez pas la faute, il n’y en a pas). Il s’agit de « l’unité de mesure » de la longueur d’un ouvrage chez les francophones. Les anglophones comptent en nombre de mots, nous en nombre de caractères, incluant les espaces. Et il se trouve qu’en typographie, « espace » est un nom commun féminin."

Le site espaces comprises donne des conseils d'écriture, des infos sur le monde de l'édition, des chroniques, des témoignages. Mais il nous a par-dessus tout intéressés pour les témoignages apportés par des lecteurs de maisons d'édition, par des correcteurs, par des expériences d'auteurs. La présentation d'Alice, Jo Ann, Kanata, Vanessa, qui gèrent le site, est bien sympathique.

Un petit tour sur ce site est indispensable à tout écrivain qui souhaite frapper à la porte d'un éditeur.



Qwant : le moteur de recherche français

"Qwant veille à protéger au mieux votre vie privée, et c’est même au cœur de notre philosophie. Nous n’utilisons aucun cookie ni aucun dispositif de traçage qui permettrait de suivre votre navigation ou d’établir votre profil. Vous bénéficiez bien sûr des droits garantis par la loi dite Informatique et Libertés  du 7 janvier 1978, mais surtout nous nous interdisons nous-mêmes de collecter un grand nombre de données personnelles que d’autres collectent, qui sont inutiles pour vous apporter les services dont vous avez besoin. Nous ne cherchons jamais à savoir qui vous êtes ou ce que vous faites personnellement lorsque vous utilisez notre moteur de recherche. Lorsque nous devons collecter des données nous ne divulguons pas ni ne revendons ces données personnelles à des fins commerciales ou autres. En effet, nous utilisons vos données exclusivement pour vous fournir les services proposés par Qwant."

Qwant est un moteur de recherche français et nous on aime bien ce qui est produit en France. D'autant que la philosophie de Qwant, à savoir protéger notre vie privée en se refusant à divulguer ou revendre les données personnelles, nous paraît important à l'heure d'aujourd'hui. Mais voilà Qwant, encore au stade de l'adolescence, pêche par quelques erreurs de jeunesse dans sa manière de répertorier les sites, erreurs qui conduisent à une frustration lors des recherches. Il faut dire que le vieux rival Google a de la bouteille. Nous ne pouvons qu'encourager les développeurs dans leur lourde tâche, en attendant que Qwant devienne adulte.





Au coeur de l'Elorn :
La sélection de poètes bretons


Pierre Monfort propose une anthologie de Poètes Bretons: "La Sélection de Poètes Bretons"

"Posséder un livre de Poètes actuels qui publient dans notre région: La Bretagne - coule de source.
De plus, en possédant cette anthologie, vous aurez un choix qui vous permettra de suivre les auteurs qui vous intéressent. Ce livre vous permet en effet de les connaître et de les contacter."

Le tome II est en préparation.


ARCHIVES