EDITEUR
Lequel choisir ?

    Lorsqu'on prend en compte les frais d'envoi (et de retour) imposés aux auteurs pour l'expédition de leur manuscrit à un éditeur, multipliés par le nombre d'éditeurs contactés (entre 20 et 50), auxquels on ajoute les frais de photocopies, on peut s'interroger sur l'utilité de chercher vainement un éditeur traditionnel. D'autant qu'il est possible aujourd'hui de voir son livre imprimé pour un coût dérisoire. A l'unité, à 50 exemplaires, à 1000 exemplaires.... tout est possible !

     Le choix d'un éditeur est extrêmement délicat et ardu. Il en existe des centaines, plus ou moins importants, plus ou moins spécialisés, plus ou moins " éditeurs ". On ne saurait que trop recommander l'annuaire des éditeurs publié par l'ex- CALCRE (devenu l'Oie Plate) ou de visiter le site de cette association qui défend les droits des auteurs depuis des lustres.

     Par éditeurs traditionnels nous entendons les éditeurs qui publient à compte d'éditeur des livres en format papier (et non exclusivement en ligne) et pratiquent le compte d'éditeur.

     Pour les auteurs lassés de courir vainement derrière un éditeur traditionnel, Internet a ouvert les portes à toutes formes de publication. L'impression à la demande, l'édition à compte d'auteur, l'auto-édition, voire l'édition traditionnelle en ligne, sont à leur apogée. Sous ces formes là, il naît quasiment un éditeur par jour. Mais comment se repérer dans la jungle de cette nouvelle édition ?





L'ex-Calcre, site indépendant, existe depuis des millénaires et diffuse des informations fiables, précises ...et surtout objectives. L'annuaire à l'usage des écrivains, véritable bible, donne non seulement les coordonnées de chaque éditeur et leurs genres littéraires, mais aussi une appréciation sur le type de contrat proposé, qui révèle parfois bien des surprises, notamment au niveau de la publication à compte d'auteur.