LE MANUSCRIT CHEZ L'EDITEUR
Qu'est-ce qui se passe ?

     A l'ère du numérique, de nombreux éditeurs traditionnels exigent toujours des manuscrits papier. A seule fin de décourager les auteurs ???

     Les éditeurs reçoivent un nombre considérable de manuscrits au quotidien. Sachant qu'un pour mille peut espérer des suites favorables, surtout s'il s'agit d'un écrivain inconnu ou débutant, autant dire que les manuscrits doivent faire d'entrée bonne impression s'ils veulent échapper à la pile retour immédiat. L'auteur qui souhaite récupérer son livre aura eu la bonne idée de prévoir l'enveloppe retour avec affranchissement conséquent. La majeure partie des éditeurs réclament désormais les frais de retour.

     Un manuscrit envoyé par la poste subit un premier tri dès sa réception. Il est enregistré, lu en diagonale. Si la forme (présentation, syntaxe, orthographe...) laisse à désirer, ou s'il ne correspond pas aux ouvrages publiés par l'éditeur, il rejoint illico la pile retour. Mais s'il franchit ce cap, le manuscrit est confié soit au directeur de collection (éditeur) soit à un comité de lecture qui rend un avis. Si l'avis est majoritairement négatif, l'ouvrage rejoint la pile retour accompagné d'une lettre-type ou, plus rarement, d'un courrier motivé.

     Le choix final est effectué sur des critères de talent, mais aussi et surtout sur des critères commerciaux. L'éditeur intéressé par un projet peut demander à rencontrer l'écrivain. Cet entretien sera sans doute le début d'une longue série qui aboutira à la signature d'un contrat.

     Le délai total pour obtenir la réponse d'un éditeur varie de un à six mois…. Et il faudra parfois attendre un an de plus pour voir l'œuvre publiée…

     Les éditeurs se plaignent souvent de la gestion des manuscrits, poste très coûteux, ce qui est compréhensible vu le nombre de manuscrits reçus. Mais on peut s'étonner que l'apparition d'internet n'ait pas développé une gestion différente. En effet, peu d'éditeurs acceptent les propositions par mail, la lecture d'un résumé et d'un extrait, ce qui permettrait déjà d'éliminer tous les textes qui "n'entrent pas dans le cadre des collections" publiées par la maison d'édition.









COUPE TRANSVERSALE D'UN MANUSCRIT CHEZ L'EDITEUR
 

Le manuscrit subit un premier tri dès sa réception. Il est enregistré, lu très rapidement, en diagonale. Si la forme (présentation, syntaxe, orthographe...) laissent à désirer, il rejoint la...

 
Pile retour
 

Le manuscrit a franchi l'épreuve de présélection. Il est confié à un premier lecteur (auteur maison, étudiant...) qui rédige une fiche de lecture. Si celle-ci est négative, il rejoint la...

 
Pile retour
 

Le manuscrit a franchi l'épreuve de la fiche de lecture. Il est confié à d'autres lecteurs qui portent un jugement individuel. Ces lecteurs se réunissent en comité de lecture

 

Le comité de lecture prend la décision finale. Le choix est effectué sur des critères de talent, mais aussi et surtout sur des critères commerciaux.
Délai total : trois à six mois.